LES MASTERS PATRIMOINE présents aux Journées du Patrimoine

LES MASTERS PATRIMOINE de l’UJM en première ligne pour la rentrée et les Journées du Patrimoine

La rentrée universitaire et des journées européennes du Patrimoine ont été marquées par la présence et l’action de la filière « Patrimoine et Paysages culturels » de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l’Université Jean Monnet

Accueil de la première promotion du nouveau master Erasmus Mundus DYCLAM+

La nouvelle promotion de DYCLAM+ est arrivée !  

Ce nouveau Master européen (2019-2024) débute ce mois de septembre 2019. L’UJM dirige le consortium qui réunit, outre l’UJM, l'Université Babes-Bolyai (Cluj, Roumanie), l'Institut Polytechnique de Tomar (Portugal), l'Université Federico II (Italie). 24 partenaires lui sont associés qui représentent tous les continents. C'est un nouveau partenariat enrichi et une nouvelle thématique du patrimoine autour des enjeux géopolitiques et culturels du Patrimoine.

Les étudiants ont été parfaitement accueillis. Une promotion de 20 étudiants, 12 nationalités, de la Colombie aux Philippines.

Les Journées du Patrimoine à l’unité d’habitation Le Corbusier de Firminy

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, l’Université Jean Monnet a ouvert les portes de son campus à Firminy, dans l’Unité d’habitation Le Corbusier les 21 et 22 septembre 2019, en parfaite coopération avec l’Association des Habitants de l’Unité d’Habitation.

Encadrés par le professeur Robert Belot, Stéphane Di Biasio, responsable administratif de la Faculté de Sciences Humaines et Sociales, et Thomas Curthelet, le coordinateur administratif, les étudiants du master national « Histoire, Civilisations, Patrimoine » (co-accrédité avec Lyon 2 et l’ENTPE) et du master européen DYCLAM+ ont pu découvrir Firminy-Vert. 

L’ancienne école maternelle, située au sommet de l’Unité classée Monument Historique, a été en partie réinvestie en 2012 par l’Université. Des cours et des séminaires s’y déroulent.

Les étudiants ont ensuite guidé les visiteurs. Une expérience de médiation culturelle qui a été un exercice pratique convivial et formateur au cœur d’un Patrimoine de la Modernité.

Au-delà des Journées du Patrimoine : une manifestation européenne, patrimoniale et éducative au Chambon-sur-Lignon

Pour inaugurer DYCLAM+ et accueillir les nouveaux étudiants du master HCP, une Joint Week et un Colloque international sont organisés au Chambon-sur-Lignon, du 23 au 27 septembre 2019. C’est une sorte de semaine d’intégration, en coopération avec le Lieu de Mémoire du Chambon. Deux étudiantes du master HCP y ont effectué un stage l’année universitaire précédente. Ces initiatives revêtent une dimension éducative et de formation à la recherche, dans le souci de mieux inscrire l’université dans la Cité tout en sensibilisant les jeunes à l’histoire de l’Europe et aux enjeux géopolitiques et éthiques du patrimoine des Justes.

Cette initiative a été prise dans le cadre de Chaire européenne Jean Monnet dont Robert Belot, responsable du Département Patrimoines et Paysage Culturels, est le titulaire.

La petite ville du Chambon-sur-Lignon, située en Haute-Loire, proche de Lyon et de Saint-Etienne, fut une terre de refuge depuis les persécutions des protestants sous l’Ancien Régime. Des intellectuels anti-nazis y ont trouvé refuge dans les années 1930. Pendant la guerre, de nombreux juifs (hommes, femmes et beaucoup d’enfants) ont pu bénéficier de l’incroyable hospitalité des gens de la région.

Le titre de « Justes parmi les nations » a été décerné par le Yad Vashem au Chambon-sur-Lignon. Cas unique de sauvetage collectif, le Chambon-sur-Lignon est la seule ville de France à avoir reçu ce titre. Un lieu de mémoire a été créé en 2013 pour pérenniser cette douloureuse et courageuse page d’histoire et transmettre cet esprit de Résistance et de solidarité.

Le colloque entend poser la question des processus de patrimonialisation des « Justes ». Comment est-on passé des témoignages, de la mémoire familiale et individuelle à une figure emblématique dans l’historiographie de la Résistance ? Comment cette mémoire s’incarne-t-elle dans différentes échelles : individuelle, nationale et européenne ? Depuis une dizaine d’années, la patrimonialisation des Justes dans les politiques mémorielles des pays européens s’illustre par la place de plus en plus importante consacrée aux Justes dans les expositions et mémoriaux de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi par la construction de musées dédiés au sauvetage des juifs. Le Chambon est à nouveau un exemple emblématique pour le cas français, illustrant un phénomène européen.

Les représentants des universités partenaires de DYCLAM+ ont été conviés à cet événement. Ce sera l’occasion unique d’un échange collectif entre les étudiants et les universités qui vont les accueillir.

Galerie de photos :

En savoir plus :
Programme Joint Week et Colloque international  "Les Justes : un patrimoine européen ?"

Master national « Histoire, Civilisations, Patrimoine » (co-accrédité avec Lyon 2 et l’ENTPE)  

Master européen DYCLAM+ 

Département Patrimoine de la   Faculté De Sciences Humaines et Sociales 

L’Unité d’habitation Le Corbusier  

Journées Européennes du Patrimoine, Télécharger notre poster

Le Chambon-sur-Lignon

Journées Européennes du Patrimoine

Dans la presse

Les journées du Patrimoine sur le site Le Corbusier
Le Progrès, 21 septembre 2019

Des étudiants étrangers découvrent l’unité d’habitation Le Corbusier
Le Progrès, 26 septembre 2019

Publié le 23 septembre 2019