Programme et enseignements

Programme et enseignementsLa mobilité DYCLAM+

Prioritaire dans le cadre international de l’Unesco et de l’Europe, la question des patrimoines et paysages culturels est au cœur d’enjeux complexes de dynamiques géopolitiques, environnementales, sociales et économiques des territoires. Y répondre requiert des connaissances et des compétences dans plusieurs domaines scientifiques et appliqués (urbanisme, architecture, archéologie, géographie, environnement, économie, ethnologie, communication, géopolitique…) dont la maîtrise globale est le plus souvent difficile, voire impossible, d’abord dans un milieu universitaire puis ensuite professionnel, souvent très spécialisés.

Bâtir un vrai savoir-faire transdisciplinaire, allant bien au-delà de la collaboration interdisciplinaire, ne peut se faire que sur une praxis qui s’appuie notamment sur des territoires d’interventions spécifiques avec une méthodologie adaptée. La mobilité des étudiants devient alors fondamentale, car elle répond au besoin de comprendre la diversité culturelle et d’approcher des solutions. Une vision réductrice porterait (comme souvent dans notre époque de mondialisation) une illusion sur des modèles universels à appliquer, lesquels font souvent faillite. La mobilité physique et intellectuelle est donc une composante organique du Master conjoint Erasmus Mundus Dynamics of Cultural LAndscape, Heritage, Memory and conflictualities (DYCLAM+).

Le Master conjoint DYCLAM+ propose un parcours cohérent de quatre semestres avec un 1er semestre à l’Université Jean Monnet (UJM) de Saint-Etienne (France), un 2e semestre à l’Institut Polytechnique de Tomar (IPT) à Maçao (Portugal), un 3e semestre à l’Université Babes Bolayi à Cluj (Roumanie). Enfin un 4e semestre se déroulera  soit avec une mobilité de deux mois à l’Université Federico II (UNINA) de Naples (Italie) suivie d’un stage ou d’une recherche de quatre moi ; soit d’une mission conseil de 2 mois chez un partenaire associé suivie d’un stage ou d’une recherche de 4 mois.

 

 

 

 

 

Schéma de la mobilité DYCLAM+



La formation pédagogique

DYCLAM+ est un programme inédit de formation et de transfert de compétences entre : champs disciplinaires (environnement, sciences de l’ingénieur, science humaines, droit, sciences numériques) ; monde académique et réalité professionnelle ; culture et technique ; institutions internationales et nationales ; aires géographiques.

Cette transversalité, qui fait l’originalité de ce programme, était nécessaire pour rendre compte de la notion de « complexité » et de « conflictualité patrimoniale » qui est au cœur de notre formation. Elle a conditionné la composition du Consortium, les équipes enseignantes, la structure de la mobilité des étudiants, les terrains d’étude, les problématiques déployées pendant la formation, notre analyse des débouchés professionnels.

C’est la seule formation de ce type qui offre une approche globale des mutations mondiales de l’enjeu patrimonial et qui est capable de mobiliser institutions internationales, ministères nationaux, ONG, associations, laboratoire de recherche, praticiens de la culture et du patrimoine ou entreprises. La palette de nos intervenants témoigne de cette pluralité voulue, qui, en outre, constitue une communauté susceptible d’apporter à nos étudiants de réelles perspectives de stages et d’employabilité. Il s’agit de former des professionnels de l’analyse et de la gestion des patrimoines et paysages en danger pour des raisons géopolitiques ou économiques. L’excellence, pour nous, c’est d’abord l’originalité de la formation, la qualité des équipes et sa reconnaissance internationale.

DYCLAM+  a été élaboré pour permettre un apprentissage progressif par l’étudiant au cours des quatre semestres et pour lui délivrer compétences et connaissances en accord avec les besoins des futurs employeurs. Les trois premiers semestres (UJM, IPT et UBB et UNINA) sont structurés autour d’une matrice unique de 5 unités d’enseignements (UE) :

UE1, Concepts et enjeux épistémologiques

UE2 Connaissances institutionnelles et juridiques

UE3 Analyse et Management des risques et des conflits

UE4 Médiation et remédiation numérique et humaine

UE5 Outils dynamiques du projet interculturel

Télécharger le fichier «Programme pédagogique.pdf» (71.3 KB)



Les diplômes

Les étudiants se verront délivrer un diplôme conjoint réunissant 3 diplômes nationaux, délivré au nom de l’ensemble des partenaires par l’Université Jean Monnet coordonnatrice.

Master Histoire, Civilisation & Patrimoines, parcours « Metis » ; référence d’accrédiation n° 20160432

Mestrado em Técnicas de Arquelogia – Area de Especializaçao em Gestao do Patrimonio Cultural, Instituto Politécnico de Tomar ; référence d’accréditation n° ACEF/1213/20572

Master’s Degree in Cultural Diplomacy and International Relations, université Babes Bolyai ; référence d’accréditation n° 4987/08.08.2012.

En fonction de leur choix de professionnalisation pour le 4e semestre, s’ajoutera l’un des diplômes/certificats suivants :

 Master Materiali e tecniche costruttive per il recupero del paesaggio culturale mediterraneo de l’université Federico II de Naples ; Decretto Rettorale n. 303 del 27 gennaio 2009. Habilitation sans limite de date.

Certificat d’un partenaire associé d’accueil et certification de professionnalisation remis par le Consortium DYCLAM+.

Un supplément au diplôme conjoint sera également délivré qui précisera les compétences acquises par l'étudiant, les langues choisies et suivies (en précisant le niveau de l’étudiant sur la base du Cadre commun de référence pour les langues), les spécialisations supplémentaires que l'étudiant a ajouté à son parcours personnel et, enfin, les éléments du programme, la nature, le niveau, le contexte, le contenu et le statut des études accomplies avec succès. Le supplément au diplôme reprend les éléments indispensables du modèle Europass.

Ici le modèle de la convention qui sera signé entre les étudiants et le Consortium: Visualiser le fichier «Modèle de Convention étudiant JMD.pdf» en ligne